31/08/2008

Le Roi dit « Nous voulons... »

 

Une leçon que la Conseillère Administrative devrait prendre en compte car il devient insupportable de lire à longueur de colonnes : mon département, mes fonctionnaires, mes collaborateurs etc... Ce possessif masque mal l'incapacité à résoudre les problèmes sans passion ni revanche mais de manière responsable et politique. Que dire de cette femme qui prétend montrer qu'il est possible d'avoir des responsabilités et de mener par ailleurs la vie d'une petite bourgeoise à charge de famille? Comme si le problème se posait plus pour les cadres que pour les caissières de la Migros.

Quelle signe donne-t-elle quand on la voit travailler pendant son congé maternité ? Celui qui a couté tant d'efforts pour être obtenu par TOUTES les femmes. Elle est mignonne avec ses petites lunettes de branchée et sa nouvelle coupe de cheveux mais il en faudra beaucoup plus pour en faire une femme politique digne de ce nom.

Les copains, qui ont reçus la lettre d'amour envoyée par GIM pour leur expliquer que demain ils seront virés s'ils ne sont pas assez pauvres, l'attendent au tournant des élections et ce n'est pas en tapotant sur Blackberry, comme elle fait en permanence, qu'elle obtiendra une réponse de SES fonctionnaires. Personne n'attendait d'elle qu'elle soit la plus performante et chacun lui donnait un temps d'adaptation légitime mais son autoritarisme est train de lui valoir le pompon et j'en connais plus d'un, y compris dans son parti, qui commence à trouver qu'elle était une erreur... Incompétence et autorité ne sont pas les meilleurs atouts pour mener une politique qui se voudrait sociale et qui ne s'avère que démago.

Rita Cadillac

11:59 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

Je vous félicite Rita Cadillac de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Mais on ne nous y reprendra pas à voter pour une pépette néo-libérale déguisée en socialo. Elle fait honte à nos rangs. Qu'on se le dise! La lecture du matin me laisse pantois et sa politique du logement à venir (parce qu'on l'attend toujours!) laisse présager qu'elle s'attirera les foudres aussi bien à gauche qu'à droite. "Punis de ne pas être assez pauvre" ou alors veut-elle nous faire croire que 47% des locataires sont des millionnaires qui se planquent dans le social? Promis, on ne nous y reprendra pas à voter pour cette néo-libérale déguisée en socialo.

Écrit par : Fifi B. | 31/08/2008

Je vous félicite Rita Cadillac de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas.Elle fait honte à nos rangs. Qu'on se le dise! La lecture du matin me laisse pantois et sa politique du logement à venir (parce qu'on l'attend toujours!) laisse présager qu'elle s'attirera les foudres aussi bien à gauche qu'à droite. "Punis de ne pas être assez pauvres" ou alors veut-elle nous faire croire que 47% des locataires sont des millionnaires qui se planquent dans le social? Promis, on ne nous y reprendra pas à voter pour cette néo-libérale déguisée en socialo.

Écrit par : Fibi B. | 31/08/2008

Ha ! Madame Rita !
Tout le drame de cette jeunesse nourrie de socialisme à la sauce Ziegler, c'est qu'elle pense qu'il suffit d'afficher son cœur à gauche pour ensuite se comporter en socialiste démocratique à la Castro ou à la Kadhafi.
Il serait grand temps, en effet, que des gens de son propre bord lui apprennent notamment que les acquis sociaux de TOUTES les femmes – obtenus non sans mal sinon sans mâles – ne sont pas à bafouer de la sorte, et que – selon Rabelais – même sur le plus grand trône du monde, on n'est jamais assis que sur son cul.

:o)

Écrit par : Blondesen | 31/08/2008

je crois plutôt que c'est une jeunesse nourrie au libéralisme, sans formation politique et qui pense qu'avoir le cœur à gauche c'est faire la charité. Incapable d'envisager un autre monde elle reproduit tous les mécanismes qui ont mené les Etats Unis là où ils sont : 27 millions de personnes sous le seuil de pauvreté, 35% de la population sans couverture médicale mais les labos s'en mettent plein les poches et les classes moyennes doivent avoir deux emplois pour joindre les deux bouts et payer la carte de crédit. Elle nous annonce une bonne nouvelle : la dette sera payée... grande nouvelle dans une république qui n'a pas de dette de fonctionnement et dont les actifs tellement sous évalués que s'en est un scandale. La bonne nouvelle serait qu'elle a décidé de rester au foyer pour élever ses marmots et qu'elle laisse la place à une personne qui fait ce qu'elle a promis de faire et pas une politique libérale à le petite semaine.

Écrit par : Rita Cadillac | 31/08/2008

J'aimerais ajouter:
... qui ne se mêle pas d'imposer ses vues étriquées et sa censure.
Tiens ? J'y pense...
Je vous avais fourni quelques exemples de pseudos
des temps anciens du Crazy.

"Sandee Episcène", ce serait joli, non ?

(mais hors-scène, Dieu du Ciel ! hors-scène !)

:o)

Écrit par : Blondesen | 31/08/2008

Les commentaires sont fermés.