01/11/2008

Un de poésie dans ce monde de brutes

LE CORBEAU ET LE RENARD
*
Maître corbeau sur un arbre perché
Ne foutait rien de toute la journée.
Sieurlapin, voyant ainsi le corbeau,
L'interpelle et lui dit aussitôt :
- Moi aussi, comme-toi, puis-je m'asseoir
Et ne rien foutre du matin jusqu'au soir ?
Le corbeau lui répond de sa branche :
- Bien sûr, Ami à la queue blanche,
Je ne vois ce qui pourrait t'empêcher
Toi aussi de ne rien glander...
Blanc lapin s'assoit alors par terre,
Et sous l'arbre reste à ne rien faire,
Tant et si bien qu'un renard affamé,
Voyant ainsi le lapin somnoler,
S'approchant du rongeur en silence,
D'une bouchée en fait sa pitance.


Moralité
Pour rester assis à ne rien branler,
Mieux vaut être très haut placé.

09:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.