07/11/2008

Les promesses rendent les fous heureux,

 

Après une semaine d'horreur, un temps à devenir dépressif, des séances du municipal qui en disent long sur la médiocrité ambiante et un cors aux pieds douloureux j'ai envie de dire « ça suffit!, il y des limites à ce qu'une femme peut supporter !!! ». La tronche d'Obama et toutes ses dents commencent à me courir sur le fil, il ne lui manque plus que l'auréole. Il a toutes les qualités à se demander s'il est né d'une femme et d'un homme comme tout le monde ou si par hasard nous serions en présence d'un génie de génération spontanée. Pas un détail de la mise en plis de sa femme ne nous est épargné au point que j'ai pris rendez vous chez l'esthéticienne pour un bronzage intensif tellement j'ai l'impression d'être as been avec mes cernes sous les yeux, ma peau blafarde et mes rhumatismes de vieille frustrée. Tout ce que fait ce dieu vivant est exceptionnel même ses silences sont interprétés et les journalistes de nous servir une soupe glauque de platitudes politiques à faire pleurer d'ennui Dairus Rochebin himself. (je l'ai pris lui car il me fait bailler d'ennui tellement il est conformiste et propre sur lui)

Il ne se passe plus rien dans le monde. Plus un enfant ne meurt de faim, pas une guerre injuste et meurtrière, pas une élection truquée, pas de crise sauf aux states, rien de rien, seules les élections américaines devraient nous mobiliser. Peu importe qu'Obama n'ait en fait aucune marge de manoeuvre et que les promesses qu'il a faites au monde ne soient que du pipeau. Obama l'a dit alors "god bless him and America !" Le reste du monde peut crever la gueule ouverte du moment que les consommateurs consomment, les banques arnaquent en rond, les télé visent et les actionnaires profitent. Je vais supprimer CNBC de mes chaines télé car entendre prononcer le nom d'Obama environs deux cent trente sept fois par minute me gonfle grave.

Les temps changent parait-il : le PS s'occupe de la sécurité, le PdT envoie un communiqué de félicitations pour les résultats des élections... américaines, l'AVIVO fait la loi et les libéraux regrettent le monde bi-polaire d'avant 89 et nous expliquent que la crise c'est à cause de la chute du mur de Berlin. On nage en plein surréalisme politique et comme je suis une incorrigible moqueuse je rigole devant ce chaos dans lequel plus personne ne comprend rien et dit tout et son contraire.

et pourtant... la lutte continue !



11:10 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

Les libéraux font encore plus fort en prévision des élections de 2009.
Ils deviennent écolo-compatibles !
Le bioéthanol fait tourner les têtes !
Pour un malheureux 5% de bio ... éthanol.
Combien d'hectares de terrain agricole ?

Et la crise dont personne ne veut voir venir la couleur ?
Celle du plastique, comme les cartes de crédit ...

Gouverner est-ce encore ... prévoir ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 07/11/2008

Sur Obama et ses promesses, sur la finance en général, plutôt que de regarder cnbc, je te recommande le meilleur blog genevois sur la finance :

http://www.trendis-yourfriend.com/2008/11/le-plan-de-relance-du-prsident-obama.html

Alors, toujours pas convaincue que les subprimes étaient bel et bien une politique sociale qui a échoué trop tôt ?

A lundi

Écrit par : Ken | 08/11/2008

Salut Ken :-0))

Merci pour le lien il est super.

@Victor,

A Genève gouverner c'est prévoir... les prochaines élections :-))

Écrit par : Rita Cadillac | 08/11/2008

Merci Ken pour votre lien et pour ceux contenus dans le blog.
Notamment ceux sur l'évolution du prix de l'or.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 08/11/2008

Salut Ken,

Merci d'avoir posté le lien vers mon article sur la politique économique d'Obama. Une politique qui ne va pas changer. On change les personnes, mais les fautes se perpétuent.

Les USA souffrent d'un mal beaucoup trop profond pour que le politique puisse changer la donne. La tendance est beaucoup trop lourde...

Quant à CNBC, Rita Cdillac a tout à fait raison. Je l'ai écris à plusieurs reprises dans mon blog : des acteurs surpayés qui répètent la même chose à longueur de journée afin de défendre certains intérêts. C'est du grand guignol...

Écrit par : Edouard Martin | 08/11/2008

Les commentaires sont fermés.