17/01/2009

Oh non! Encore lui !

Je nous croyais débarrassés de cette purge mais non il recommence... Antonio Hodger le chouchou de ses dames, nous remet une compresse pour la manif anti-WEF et comme pour le G8 il nous explique qu'il n'y a pas de danger, qu'il serait anti démocratique d'interdire etc... Fastoche quand on est à Berne de dire aux genevois « serrez les fesses, c'est un mauvais moment à passer! ».


 

L'inutilité de ces manifestations violentes n'est plus a prouver. Pire, je n'ai fait que constater le recul de nos droits après chaque événements de ce genre, au point de me demander si par hasard la droite n'en serait pas l'instigatrice tant elle en tire des bénéfices politiques. Non seulement je n'ai pas appelé à la manif mais j'ai prévenu les copains des dangers que celle ci représentait pour nos luttesà venir. Imposée par des groupes suisse allemands dont nous ne savons absolument rien, je ne suis pas prête à envoyer les militants au casse pipe pour les beaux yeux de tous les Hodger du monde. Je sais que lorsque la ville sera dévastée, comme la dernière fois, Hodger prendra l'air innocent et étonné et que la responsabilité de ces saccages incombera encore aux groupes politiques genevois à la gauche de la gauche.

Si Hodger trouve que la manif anti-WEF est une bonne chose pourquoi les Verts ne font-ils pas partie de ceux qui appellent à ce rassemblement ? Qu'ils sortent leur cagoule tricotée main en laine écologique et qu'ils aillent à l'affrontement mais pour ce qui me concerne et ceux qui militent avec moi nous ne ferons pas les frais de l'inconscience verte.

Alors, que le morveux de la politique se calme et retourne livrer ses alcools aux gamins de bourgeois qui s'encanaillent dans les fêtent qu'ils organisent en l'absence de leur parents partis tâter de la poudreuse pendant le week end et qu'il laisse les grands prendre la bonne décision pour Genève... Non à cette manifestation qui n'a pas d'autre but que de permettre à d'autres fils de bouges de venir se défouler chez nous. Qu'ils continuent à faire leurs humanités à Davos avec le résultat que nous connaissons... La situation sociale est trop fragile et incertaine pour que nous nous permetions le luxe de provoquer la fermeture de petits commerces qui ont de plus en plus de mal à survivre.

Ouf ! Ça va mieux !

11:44 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

Vu sous cet angle...

"Appel solennel aux mamans et aux papas des manifestants-casseurs !"

Venez nombreuses et nombreux (accompagné-e-s de vos profs de bridge, de ski, de golf, de vos assistantes-secrétaires, secrétaires-assistantes, attachées de direction, présentoirs à bijoux) et nous organiserons un grand happening de psycho-thérapie de groupe familiale en parallèle au pillage des commerces de luxe et autres symboles d'un capitalisme décadent.
Au programme:
- Comment dialoguer avec mon fils
- Comment communiquer avec ma fille
- Où trouver une esthéticienne le dimanche
- Adresses d'escorts pour le week-end
- Buffet froid
- Sex-toys de la dernière génération
Ne ratez pas l'événement mondain de l'année !
31 janvier à Genève !

:o)

Écrit par : Blondesen | 17/01/2009

Oi Rita, Tudo Bom? @;-)

Meilleures du Brésil

Le Réac de la TDG

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 18/01/2009

todo otimo filho ! como vai vocé ? nao se esquece de me traser lembranças do Brasil :-0)

Coucou Blondesen,
je constate que vos excès festifs n'ont pas entamé votre humour. Pour ce qui me concerne la rentrée à été rude mais intéressante...
Puis je utiliser votre appel aux papas et maman ?

Écrit par : Rita Cadillac | 18/01/2009

Bien sûr que vous pouvez !

:o)

Écrit par : Blondesen | 18/01/2009

"todo otimo filho ! como vai vocé ? nao se esquece de me traser lembranças do Brasil :-0)"

O que e o que você quer? O seus desejos sao mandados! @;-)

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 18/01/2009

Les commentaires sont fermés.