09/02/2012

Grande forme matinale

Six trams 12 arrêtés dans la rue, des hordes de gens qui se pressent vers le centre-ville dans le froid et la bise. Denise regarde tout ça par la fenêtre de son bistrot. Je rentre en chantonnant au « Sabre et à l’Amitiés réunis » et tout à coup c’est l’émeute ! Tout le monde parle en même temps, me pointe du doigt, Robert détourne la tête en me voyant. Qu’ai-je fais au Bon Dieu aujourd’hui ? « Bonjour tout le monde, moi aussi je suis bien contente de vous voir. ». « Tous les politiques sont des imbéciles, des corrompus et de nuls » ça c’est Palu le garçon. Pour une fois je ne m’énerve pas et me tourne vers Denise pour qu’elle me fasse les sous titres. « T’as vu que TON magistrat, celui qu’à un nom rital, y veut fermer la Vieille Ville. » Moi ahurie « et alors ? » Un vieux avec lequel j’aime discuter est assis à la table près de la fenêtre et regarde le défilés des mécontents et sans se tourner vers moi dit « Regarde le journal, il pense à des interphones qui s’ajouteraient à des caméras pointant les plaques des véhicules en plus de bornes rétractables, il manque plus que les miradors. C’est plus Genève c’est le ghetto de Varsovie ». De nouveau c’est le tôlé. « Il carbure à quoi Ton magistrat ? » « Quand je pense qu’on a voté pour lui parce que tu nous disais qu’il était sympa, c’est comment un facho alors ? ». Palu détend l’atmosphère en disant « en tout cas les bornes qu’il a dans la tête elles sont pas rétractables ! »

Denise me prend en pitié et me sert mon café. « fais pas la gueule on sait que t’y es pour rien. Mais aujourd’hui tout le monde est nerveux. Tu comprends, entre le quartier sécurisé de la Vieille Ville et Muller qui paye 50 000 pour sa turlutte. C’est un peu beaucoup pour la démocratie ! » Une cliente totalement beurrée sort de son brouillard et s’exclame « moi à ce prix-là je lui en fais une par jour ! » Hurlements de rires dans le bistrot. Denise d’un geste large me montre la rue bondée de travailleurs qui vont à pieds la tête dans les épaules « et y’a ça aussi ! » Je prends la Julie et je reste sans voix comme idiote. « ça t’en bouche un coin, hein ? ».

Les exécutifs de Genève ont perdu la boule. Tout le monde fait et dit n’importe quoi. Je n’ai aucun argument pour défendre qui que ce soit dans ce binz général. C’est le moment que Robert choisit pour débouler comme une furie et les mains sur les hanches il m’invective « et la mort du mec dans les Bastions ? Ton magistrat dit que c’était pas un indigné que c’est juste un tox. C’est comment un indigné ? En costard cravate ? » « Sincèrement, Lulu, tu crois toi que la peau d’un pauvre môme drogué ne vaut rien, qu’il peut crever et que c’est pas grave, on continue comme avant et on fait semblant de rien ? » C’est l’estocade finale, à mon arrivée j’étais souriante et maintenant j’ai envie de pleurer.

Lulu la nantaise qui a froid à l’âme

11:09 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

je pleure avec toi. Lors de la discussion sur facebook avec quelques indignés soutiens illuminés (aux motivations obscures, trop pour être clairement énoncées en tous cas, moi j'ai rien compris) j'ai failli écrire que ne pas fermer ce site avec les grands froids était criminel, heureusement que je ne l'ai pas écrit, sinon c'est moi qui passerait pour la balance qui a osé dire aux médias ce que les indignés cachaient soigneusement. Faut dire que moi j'ignorais que ce type était mort. Un indigné disait avoir honte de cela, à la télé. Ces indignés sont comme les joueurs de foot, moins exaltés et moins cons que leurs supporters. Muller qui turlute la co-présidente de la commission culture du PS, c'est pas marrant, un bubon et une pustule qui semblent vouloir tranquillement continuer leurs carrières politiques respectives, dans un silence aussi pesant que celui des indignés concernant le décès des Bastions. La loi du silence semble être mieux respectée que les autres lois, par le monde politique, à Genève, ça me donne envie de gerber sur place et/ou de pleurer.

Écrit par : Doc Tata flingueuse | 09/02/2012

Vraiment bien fait ton article, j'attend d'en lire plus. Bonne continuation et à bientôt :)

Écrit par : mutuelles chiens | 14/02/2012

Les commentaires sont fermés.