18/04/2012

KO debout !

« Est-ce que quelqu’un connait Monsieur Ho Kim ? Le délicat président de Fédération Internationale de Boxe. Une douceur, le visage lisse, les yeux bridés qui pétillent. Il a tout pour plaire et comme il ne parle pas français, il a le bénéfice du doute…

Fâchée que le Comité compte dans ses rangs un kazakh à la plus mauvaise réputation, blanchiment, escroqueries en tout genre mais surtout gendre multimillionnaire de celui qui un jour de décembre a fait tirer sur des grévistes désarmés, j’ai sorti le tailleur et mon manteau de dame bien décidée à faire la lumière sur ce fatras. J’ai pris mon beau sac à main matelassé et mon dossier sur le bonhomme en question et me voilà sur les routes pour l’étranger…Je vais à Lausanne à la Fédération Internationale de boxe demander des comptes! Ceux qui n’aiment pas la boxe resteront indifférents, moi pas j’adore ça !

Joli petit immeuble, entrée de très bon goût avec tableaux et tapis. Toutes les fédés sont là : l’aviron, le triathlon, concours hippiques, etc. et la boxe. Je suis reçue par un jeune cadre costard cravate propre sur lui… » Je bois une gorgée de café devant un parterre ébahi. Le bistrot du « Sabre et de l’amitié réunis » est mes pieds et j’en profite. Je prends mon temps et je sens l’impatience monter… «  Le costard cravate me mène jusqu’à la salle de conférence, où une vieille sorcière m’attend et me propose un verre d’eau. Ce rendez-vous, je l’ai obtenu après avoir écrit à la fédé pour les menacer de faire une manif devant chez eux avec pancartes et tout le tralala » Robert en est baba, Denise s’est assise et Palu reste bouche ouverte « T’es gonflée » me dit un client qui lui aussi ne perd pas une miette de mon récit. Je continue «le Boss arrive… tout en sourires et rondeurs, la sorcière m’explique que son chef ne parle pas français et qu’elle fera la traduction. Parfait, comme je parle assez bien l’anglais je pourrais juger de la qualité de ses traductions.

Je tends une carte de visite à chacun des trois gluglus, je sors de mon dossier toutes les parutions récentes sur le mec en question, malversations, enquêtes de son pays sur ses avoirs en Suisse. Je vous passe les détails. Je leur explique mon étonnement de voir cette raclure siéger au Comité de la Fédé Internationale de Boxe… Alors là accrochez-vous, va y’avoir du tangage ! J’ai entendu le discours le plus cynique et tordu qu’il m’ait été donné d’entendre. Si j’avais eu un porte-jarretelles il me serait remonté autour du cou d’un seul  coup, clac ! Sa majesté le rondouillard de Corée du Sud (qu’il dit) m’a expliqué gentiment que j’étais une gentille innocente, que dans cette histoire on était dans la cour des grands, que ce mec rapportait un max d’argent à la Fédé, que pour eux un mec qui n’est pas en prison est innocent et que même si l’argent sentait la merde c’était de l’argent. Pour le reste ils ne font pas de politique. Et Toc ! Circulez y’a rien à boire ! Il a même pas fait semblant de parler de la formation des jeunes ou du sport amateur rien. Je me suis levée disant que pour moi l’entretien était terminé et la sorcière m’a donné en cadeau une clé USB à la sortie ».

Silence au « Sabre et à l’Amitié réunis » tout le monde se passe la clé USB en question de main en main. Pour une fois c’est Palu qui a le dernier mot. Il me regarde en souriant et me lance « Et toi qui trouves que la politique est un monde meurtrier ? » ça fait rire tout le monde sauf moi.

 

Lulu la nantaise

08:41 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.