30/05/2012

Vive la Grèce et les grecs !

On nous a fait venir pour la commission des finances avec à la clé la perspective juteuse de passer Maudet à la moulinette sur les comptes de sa mairie. Résultats des courses, il devait passer à Forum et n’avait pas de temps à consacrer à la bande d’en…. De mouches que nous sommes et il nous planté en pleine commission. J’avais dit que je cafterais, c’est fait ! Salerno s’est retrouvée les bras ballants et on a levé la séance avec la perspective d’aller boire un coup au kiosque des bastions. Douceur de vivre, vin blanc Genevois, copines, potins, soleil, joueurs d’échecs tout va bien. Je prends mon tram tranquillement et comme j’ai un peu de temps je passe au « Sabre et à l’Amitiés réunis » pour faire un p’tit coucou avant de rentrer chez moi !

 


Nous sommes dans notre cuisine à consulter tranquillement le programme télé afin de choisir celui des programmes qui nous rendra le plus imbécile ou qui nous prendra le plus pour des crétins quand tout à coup, j’entends Denise qui m’appelle depuis la cour « LuLu uu ! » je me penche et les mains en porte-voix elle me crie « Vas, sur Ciné FX !  » Si elle m’appelle comme ça c’est qu’il y a urgence. Je me précipite dans mon salon je mets la télé sur la chaine en question et là… Merci la vie, merci Denise !

Un film grec sous-titré « l’invasion de la moussaka géante » Je jure que je n’invente rien. Le summum du cinéma de série Z. Un chef d’œuvre inégalé de kitchitude, de petit budget, d’humour et de critiques sociales. Comme c’est la journée des voisins Denise a sorti la télé dans cour et comme j’entends les commentaires et les rires des voisins rire je décide de les rejoindre fissa. Une moussaka tremblotante grande comme un immeuble de 6 étages envahit Athènes et sème la terreur. Commentaires télévisés, présentation de son circuit de déplacement, reportage chez l’habitant, course folle des figurants qui finissent en viande hachée, horoscope de la moussaka, histoire d’amour entre un travesti obèse qui ressemble à Divine habillée en infirmière avec le directeur d’un labo de recherche biologique dont tous les chercheurs sont vêtus de blouses rose, ministre corrompu et sa femme autiste, béchamel de la moussaka qui menace de se déverser sur la ville. Le meilleur film que j’ai vu depuis Pink Flamingo !

J’ai oublié la soucoupe volante fluo, peuplée de poupettes en maillots de bain blanc, qui virevolte au-dessus de la moussaka. Résultats des courses je rentre chez moi en fredonnant avec des crampes d’avoir trop rit, le sentiment profond que l’humour existe encore et que je l’ai rencontré une fois de plus ce soir chez Denise. Alors, merci Maudet, sans votre défaillance j’allais louper un des plus grands moments du cinéma. Excusez-moi du peu mais, même en clown de droite psychofrigide, vous ne faites pas le poids... de moussaka bien sûr ! MdR

 

Lulu la nantaise

09:18 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Commentaires

Les Grecs, comme les Suisses ou les Français.

Écrit par : Mère-Grand | 31/05/2012

Ni les Suisses ni les Français n'ont fait un film aussi hilarant !

Écrit par : lulu la nantaise | 31/05/2012

Maudet ... qu'écrire... que penser... rien, comme son bilan politique. Mais attention, du rien consensuel, du rien lisse, du rien qui plait à tout le monde. Du rien de neuf, du trois fois rien, du rien de rien je n'ai rien à regretter car je n'ai rien fait.

Bref, rien à dire, à redire ou à commenter sur les hauts faits politiques de ce monsieur, rien. Y'a rien, pas de quoi remplir une de ces abjectes poubelles jaunes qui sont au tri sélectif ce que Sarkozy était à la démocratie.

Bref, faut continuer à cafter. Les gens ont besoin de savoir comme rien faire peut mener haut et loin. Faisons tous comme Maudet, ne faisons rien mais avec le sourire conquérant.

Écrit par : Doc Tata flingueuse | 31/05/2012

Non, rien de rien, non je ne regrette rien !
Ben ma p'tite poule t'as la forme aujourd'hui. T'es allée voir nanar.com ?

Écrit par : lulu la nantaise | 31/05/2012

@Doc Tat flingueuse
Concernant les poubelles jaune, elles ont le mérite d'être grandes et donc de ne pas déborder dès 14h00. Pour le tir sélectif entre deux correspondance de trams, c'est un peut short pour se poser des questions du genre "Faut-il laisser le bouchon sur le PET?", "La bouteille d'huile va aussi avec le verre?", "Le café moulu, je le met dans avec les capsules nespresso?"..... Y'a rien à redire sur la politique de Maudet, car il la mène dans le bon sens! Pas de casserole, pas de scandale!

Écrit par : Riro | 31/05/2012

@riro
Je devine que vous n'êtes pas encarté dans un parti écolo. Je vous conseille de sortir de la Ville et d'aller dans les communes genevoises. Vous y verrez de très jolies poubelles permettant le tri sélectif. Je ne les vois jamais déborder. Peut-être parce qu'elles sont régulièrement vidées? Evidement, c'est un peu cher en matériel humain mais accessoirement cela crée de l'emploi.


Un truc qui n'est pas rien : nettoyer les rues de la Ville de Genève avec des petits véhicules plus bruyants que des camions 15 tonnes? C'est un petit rien comparé au grand néant de la Maudeste politique, mais c'est prodigieusement agaçant pour l'électorat.

Écrit par : Doc Tata flingueuse | 31/05/2012

Les commentaires sont fermés.