13/10/2012

La SECURITE y'a qu'ça !

 

Denise, sans doute pour me faire plaisir, a recouvert les murs du « Sabre et de l’amitié réunis » d’affiches pour ma campagne. C’est un véritable cauchemar mais elle est très fière et à tous les clients qui entrent elle précise que nous sommes amies de longue date et que moi au moins on sait ce que je défends. L’atmosphère du bistrot n’en est pas moins lugubre ce matin. Momo lit un journal économique et les autres les gratuits ou notre feuille choux locale, rien que de très normal pourtant je sens dans l’air que rien ne va plus. Palu est nerveux, Robert le regard dans le vague et Denise essuie les tables en parlant toute seule « Ils nous prennent pour des abrutis, on va voir ce qu’on va voir, ici c’est pas l’Espagne, les grecques ont raison, vive la grève » et j’en passe.

Je prends un journal et vais m’assoir près de la fenêtre quand Robert arrive et m’arrache le canard des mains « laisse tomber, ça va t’énerver ! » J’attends patiemment qu’il s’explique en le regardant par-dessus ma tasse de café. « Bon, voilà, c’est l’histoire du budget du Canton… ils veulent couper partout sauf chez les flics ! » « Et alors, tu devrais être content, toi le facho de service ?» J’ai allumé la mèche exprès afin que chacun puisse se défouler moi y compris d’ailleurs. « Tu croyais quoi ? Qu’ils allaient investir dans l’école ou la culture ? T’as perdu ta boussole politique, mon p’tit père. Les temps vont être durs et comme gouverner c’est prévoir. Voilà le résultat. » « Y’a de l’insécurité, quand même ? » Momo lève enfin la tête et dit « laquelle ? L’insécurité du travail, du logement, de l’emploi, des crèches, laquelle ? » Un client au bar lance « Non, de l’insécurité tout court ! » «Et tu crois que des flics vont régler tes fins de mois, ou donner du boulot à ton fils ? » Chacun ramène sa fraise et le ton monte. « Tu t’en fous toi t’es prof et fonctionnaire ! » Momo a horreur qu’on lui rappelle sa condition et son salaire de ministre, enfin pour les clients du « Sabre et de l’Amitiés réunis » Il y’en a un qui ose même un « T’es pas chez toi ici ! » Jamais il aurait dû… un silence pesant s’abat sur la salle et Robert en super rogne se précipite sur le mec et le jette dehors séance tenante.

« T’as pas pris tes gouttes ce matin ? » « J’aime pas les racistes, c’est tout. » Momo qui n’en loupe jamais une « En plus je suis le seul qui sait lire ici et les flics c’est aussi des fonctionnaires !» Je recommande un café car Momo a entrepris d'expliquer pourquoi avec ce nouveau budget à la retirette, les prestations sociales c’est pas gagné etc. Un matin de désespérance de plus dans un bistrot ordinaire du vrai monde.

Lulu la nantaise   

19:14 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Ce que je ne comprends pas et ne comprendrai sans doute jamais de mon vivant car étant de nature idéaliste, est comment fonctionne la production d'argent. Imprimer des billets est aussi simple que de dire bonjour. Les Banques le font tous les jours à coups de milliards sans interruption. Et pour les populations, il faut soit être né sous un bonne étoile pour voir son argent fructifier grâce à des combines qui me sont étrangères, soit ramer tel le galérien pour avoir de quoi subsister. Alors oui, on effectue des coupes budgétaires. C'est la loi. Mais la loi de quoi au juste ? Qui décide de cela ? Au rythme où nous allons, les déficiences dans les domaines publics vont avoir de très graves conséquences. Est-ce sans importance ? Un citoyen X a moins de valeur qu'un citoyen B ? Je n'y comprends rien et finalement, je jette l'éponge. Une loi arbitraire est difficile à combattre.
Quels arguments imposer pour décréter que la vie d'un être humain ne se mesure pas au facteur monétaire ?

Écrit par : Kiara | 13/10/2012

@Kiara

C'est pas pour être gratuitement désagréable, mais si vous avez fini l’école primaire et que vous pensez sérieusement que ce sont les banques qui impriment les billets... Il va falloir sérieusement reformer l'enseignement.

Écrit par : Eastwood | 13/10/2012

@ Eastwood : Auriez-vous l'amabilité de me renseigner à ce sujet ? Qui imprime les billets de banque ? Le gouvernement ? N'est-il pas étroitement lié aux Banques ? Les Banques Centrales n'ont-elles pas le plein pouvoir en ce qui concerne la quantité d'argent mise en circulation ? Eclairez-moi, je vous prie, cela m'aidera sûrement à comprendre quelque chose qui m'a échappé ou que j'ai dû mal comprendre.
P.S Oui, j'ai terminé mon école primaire, Cela a-t-il un rapport constructif avec votre commentaire qui me semble un brin dédaigneux ? C'est avec d'autant plus de plaisir que je me laisse éclairer par vos lumières supérieures.

Écrit par : Kiara | 14/10/2012

@ lulu,
Ca fait une dizaine d'années que les campagnes tournent autour de la sécurité, vous le savez bien.
Manifestement vous êtes passée à côté de votre campagne et visez celle qui suit.
Que cet échec annoncé vous rende moins dure envers vos collègues de gauche qui, malgré la prépondérance de ce thème, ont réussi, eux, à se faire élire.

Écrit par : Oberson | 27/10/2012

Les commentaires sont fermés.