22/10/2014

Poupées de cire, poupées de son....

 

Depuis toujours l’autorité m’irrite. Cela m’a valu, notamment de nombreux problèmes familiaux qui m’ont coûtés dix ans de divan et permis à mon psy de construire le deuxième étage de sa maison de campagne. Résultat des courses c’est pire aujourd’hui ! Je ne peux adhérer à une idée que s’il m’est possible de l’analyser et de la reconstruire selon ce qui me semble être mon libre arbitre. Formatée politiquement depuis ma prime jeunesse je ne me fais aucune illusion sur cette liberté relative mais j’entends en user quand bon me semble. Cette grille de lecture du monde est constitutive de ma personne et je ne peux m’imaginer en marionnette d’un parti ventriloque.

 

 

 

 

Lire la suite

10:31 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook